ACCUEILACTUALITESFORUMMEDITATIONACTIVITES
DECOUVRIRSOLIDARITELA CIMADEORGANISATION EGLISETHEOLOGIE FORMATION
JOURNAL EDVECHOS...Partages bibliques
EGLISE PROTESTANTE UNIE DE FRANCE ANNONAYLundi 21 Octobre 2019Contact:
 
DECOUVRIR
  • DECOUVRIR
  •  Revenir à la rubrique 

    Par le pasteur Gilles Pivot, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’azur-Corse.

    Le 10 juillet 1509, il y a 500 ans, naissait Jean Calvin

    > Les protestants, qui professent volontiers ne pas être très sensibles aux anniversaires, ont multiplié les manifestations symboliques à l’occasion de cette année particulière.
    > La soirée dans le grand amphithéâtre de la Sorbonne, le rassemblement régional parisien et le culte solennel dans la cathédrale de Noyon, les commémorations officielles du Jubilé à Genève, voulaient évoquer le rôle primordial de Jean Calvin dans l’histoire du protestantisme et la vie des Eglises Réformées mais aussi son influence dans l’histoire de l’Europe et du monde depuis le XVIème siècle.
    > La plupart des paroisses et des consistoires ont organisé des conférences, des débats, des colloques, et beaucoup ont découvert un personnage dont ils ignoraient les multiples facettes d’une vie passionnante, l’actualité de sa pensée, la richesse de sa réflexion théologique et la beauté de sa langue. Bref, un Jean Calvin bien différent de l’image communément véhiculée dans l’inconscient collectif, celle d’un homme dogmatique, distant, autoritaire, méprisant tout loisir ou distraction et trainant avec lui l’infâme boulet de l’affaire Servet...

    > Que restera-t-il de l’année Calvin ? Quelques succès ( !) de librairie, une médaille distribuée à foison, un timbre de collection, l’indifférence affichée des autorités publiques, un musée virtuel du protestantisme et toujours... le mur de la Réformation. Mais aussi le désir restauré et la volonté renouvelée de rappeler la pertinence du message et des intuitions de la Réforme pour le monde d’aujourd’hui.
    > Dans un temps où tant de vies sont bâties sur des illusions sociales, économiques, philosophiques, religieuses, il est urgent de faire entendre et aimer une Parole qui donne du sens et oriente l’existence humaine.
    > Dans une société fascinée par le succès et le paraître, il faut proclamer avec la plus grande vigueur que les hommes et les femmes reçoivent leur dignité du seul amour de Dieu.
    > Dans un monde aveugle aux injustices et inconscient des menacent qui mettent en péril la Création, il convient de replacer courageusement chacun et chacune devant sa vocation et sa responsabilité d’enfant de Dieu.
    > Dans une réalité culturelle où tout se conçoit comme devant aboutir à la satisfaction et au plaisir de l’individu, il faut avoir l’audace d’affirmer que le bonheur se trouve dans l’action de grâce et la louange.





    Site hébergé par annonay.org
    l'Internet Associatif du Pays d'Annonay