ACCUEILACTUALITESFORUMMEDITATIONACTIVITES
DECOUVRIRSOLIDARITELA CIMADEORGANISATION EGLISETHEOLOGIE FORMATION
JOURNAL EDVECHOS...Partages bibliques
EGLISE PROTESTANTE UNIE DE FRANCE ANNONAYDimanche 26 Janvier 2020Contact:
 
MEDITATION
  • MEDITATION
  •  Revenir à la rubrique 
    08.12.2019 - Prédication de ce Dimanche à l’Espace Marie Durand

    Textes du jour : Ésaïe 11 : 1-10 ; Romains 15 : 4-9 ; Matthieu 3 : 1-12 ; PS : 72 -
    (Texte de prédication : Matthieu 3 :1-12)

    Biens aimés en Christ,

    Le thème de notre message porte sur la repentance. Le titre : « Produisons du fruit digne de la repentance ».

    * Cet épisode de la vie de Jean Baptiste est raconté dans les quatre évangiles. Ce texte est généralement programmé dans la période de l’Avent pour préparer la fête de la naissance du CHRIST. Avant de rentrer dans le message, essayons de définir ce que c’est que la repentance.
    - Selon le dictionnaire Larousse La repentance, c’est ressentir le regret d’une faute avec le désir de la réparer ou de ne plus la commettre. Cette histoire de Jean Baptiste m’envoie en esprit l’image d’un chef en Afrique qui se fait précéder par le «gongonneur» lorsqu’il se déplace dans un autre village. Jean-Baptiste était chargé d’annoncer et de préparer le chemin du Messie. Sa mission a été longtemps décrite par le prophète Ésaïe dans Es : 40 :3-5 : « Préparez au désert le chemin de l’Éternel, aplanissez dans les lieux arides Une route pour notre Dieu.
    - Que toute vallée soit exhaussée,
    - Que toute montagne et toute colline soit abaissée
    - Que les coteaux se changent en plaines et les défilés étroits en vallons ! Alors la gloire de l’Eternel sera révélée ».

    * Je rappelle que depuis le dernier prophète Malachie, Dieu s’était tu pendant 400 ans. Il ne communiquait plus avec son peuple par les prophètes jusqu’à Jean Baptiste. Jean Baptiste est le médiateur entre l’Ancienne Alliance et la Nouvelle Alliance. Jean Baptiste était le fils d’Élisabeth la cousine de Marie (mère de Jésus) et son père était Zacharie sacrificateur du temple. (Dans LUC). Jean Baptiste s’était déplacé au désert habillé comme le prophète Elie et donnait cet avertissement « Repentez-vous car le royaume des cieux est proche ».
    - Les gens accourraient de toutes parts, venaient auprès de lui, confessaient leurs péchés et se faisaient baptiser dans le Jourdain.
    - Les pharisiens et les sadducéens viennent également et Jean Baptiste les interpelle « race de vipères » parce qu’il les connait bien. Ils sont pleins d’hypocrisie et d’orgueil. Ils pensent : « moi je descends d’Abraham donc j’ai le privilège de la promesse que l’Éternel lui a faite et puis j’honore mon Dieu chaque matin, je donne ma dîme, j’aime mes parents, je n’ai tué personne, je suis fidèle à ma femme, donc je n’ai pas besoin de baptême ».
    - Mais les vrais enfants d’Abraham sont tous ceux qui imitent sa foi et son engagement total dans le projet de Dieu.
    Jean Baptiste leur dit en substance « Produisez du fruit digne de la repentance » car un jugement irréversible par le feu est destiné à tous ceux qui refuseraient de se repentir de leurs péchés.
    - On reconnaît là le message de la plupart des prophètes de l’Ancien Testament qui brandissent la colère de Dieu par le feu sur les méchants.
    - Mais Dieu n’est pas un juge inflexible. Dans son incomparable amour et dans sa justice infinie ne peut admettre le péché et Il a voulu régler ce problème. Dieu hait le péché mais nous qui sommes pécheurs, Il nous aime. C’est pourquoi, il a envoyé son Fils Unique Jésus Christ, qui a porté tous nos péchés et est mort sur la croix du calvaire afin que quiconque croit en lui ne périsse point mais qu’il ait la vie éternelle. Nous sommes passés de la loi au temps de la grâce.

    * Voyons dans la Bible quelques personnages qui ont produit du fruit digne de repentance. Si nous prenons l’exemple de Zachée le publicain dans la Bible, il escroquait les gens et le jour où il a rencontré Jésus, ce jour- là, un total changement ou conversion s’était opéré dans la vie de Zachée. Cette transformation s’était réalisée parce que Jésus était rentré dans sa maison et dans son cœur. Chaque fois que nous accueillons Jésus dans notre vie, nous devenons une nouvelle créature. (2 Corinthiens). « Aujourd’hui, le salut est entré dans cette maison ». Zachée qui était perdu à cause de son péché et de son incrédulité est dorénavant sauvé.
    - Il y a aussi la samaritaine à qui Jésus a révélé qu’elle avait eu cinq maris. Elle fut la première personne de son village à proclamer Jésus. Et n’en parlons pas de l’apôtre Paul. Il persécutait les chrétiens mais le jour où son chemin croise celui du Christ, il change radicalement. Il dira plus tard malheur à moi si je n’annonce pas l’Évangile.

    Chers(es) sœurs et frères en Christ ! Et nous ?
    - Si nous voulons produire du fruit digne de repentance, nous devons nous reconnaître pécheurs comme les habitants de Jérusalem l’ont fait dans le texte. Ce n’est pas facile d’assumer sa responsabilité de pêcheur de nos jours au moment où la psychologie tente de tout expliquer et excuser. C’est parce qu’il est dans la précarité qu’un tel a agi ainsi ou parce que ses parents ont été maladroits avec lui qu’il est tombé dans la délinquance.
    - Ou bien c’est parce que son éducation lui a fait croire que seule la richesse comptait qu’il passe sa vie à gagner de l’argent sans s’occuper de sa famille. Posons- nous la question de savoir comment produire de fruit digne de la repentance ?

    * Tel un arbre dont les racines tirent du sous-sol ses nutriments, nous devons demeurez en Jésus-Christ car il est le cep et nous sommes les sarments ainsi nous pourrons garder ses commandements.
    - Il est impératif de nous connecter à la Parole de Dieu et avec l’aide du Saint-Esprit, elle nous instruira, nous guidera dans notre quotidien pour faire uniquement la volonté de notre SEIGNEUR Jésus-Christ. Le fruit que nous devons porter c’est l’amour : « Aimer notre prochain comme nous-mêmes, la joie, la paix, la patience, l’amabilité, la bonté, la fidélité, la douceur et la maitrise de soi. Confer Ga : 5 :22.
    - La réalité de notre foi doit se montrer dans notre façon de mener notre vie. Car la foi sans les œuvres ne suffit pas nous dit l’apôtre Jacques, qui ajoute même : les démons croient aussi en l’existence de Dieu ! Jacques 2 : 19. Mais les œuvres des démons sont mauvaises.
    - C’est dans notre vie quotidienne que nous pouvons vivre conduits par l’Esprit en essayant de produire des œuvres bonnes selon le talent que nous avons reçu de Dieu. Nous pouvons visiter, enseigner, écouter, accompagner, rire avec ceux qui rient et pleurer avec ceux qui pleurent, rechercher la solidarité avec ceux qui souffrent, accueillir les sans asile, chanter la gloire de Dieu avec ceux qui chantent, prier en groupe ou seul. On peut également témoigner de tous les bienfaits que Jésus a accomplis pour nous.
    - S’il arrivait que nous tombions dans le péché Le Saint Esprit nous aidera à nous relever et à faire demi-tour.

    * En cette période de l’Avent, inspirons nous de Jean Baptiste, préparons le sentier de Jésus en annonçant sa venue libératrice dans la vie de chacun.
    Persévérons dans la prière et demandons au Saint Esprit qu’il nous fasse produire de fruit digne de repentance.
    Que Dieu nous vienne en aide. Amen !

    Prédication préparée par Louise SEDJRO






    Site hébergé par annonay.org
    l'Internet Associatif du Pays d'Annonay